Actions principales

Tout d’abord il faut bien réfléchir à ce que l’on veut faire car si vous partez avec une idée approximative, abandonnez de suite. Le monde de la formation est si vaste qu’il n’y a pas de place à l’approximation. Si vous êtes salarié et qu’il existe dans votre entreprise un service RH ou bien une personne qui s’occupe de la formation, vous serez alors en face du meilleur interlocuteur. Faites-lui part de votre souhait et il vous aidera en vous orientant vers la bonne formation, celle qui vous correspond le plus.

 

Les aides professionnelles

Ailleurs, le Fongecif peut aussi vous aider. Il est un organisme connu spécialisé dans le financement des formations. Cette structure a l’habitude d’orienter le public vers les formations ciblées. Ils vous aideront à trouver la vôtre. À connaitre aussi, le site « orientation pour tous », c’est un site qui vous permet de trouver des idées et des formations diplomates. Il vous suffit juste d’entrer un métier pour voir surgir tout un descriptif sur les certifications et formations existantes.

 

Si vous pensez avoir recours à un bilan de compétences pour mieux vous orienter, vous vous trompez. Ce n’est pas nécessaire et cela est souvent fastidieux, non bien souvent, la pertinence du bilan de compétences va en effet dépendre de la relation qui se sera nouée entre le salarié et le consultant chargé de l’étude. Les échos que nous en avons sont contradictoires. Enfin, même si le DIF est amené à disparaitre, profitez-en avant qu’il ne le soit. C’est un dispositif qui donne accès à de nombreuses formations et stages courts, il vous sera donc d’une grande utilité.