De nos jours, le bilan de compétences rencontre un franc succès auprès des salariés, fonctionnaires, intérimaires et demandeurs d’emploi. En 2019, 33.000 bilans de compétences ont été réalisés contre 50.000 en 2020 et plus de 30.000 au premier semestre de 2021. Ce dispositif permet notamment de faire le point sur ses compétences professionnelles, ses aptitudes et ses motivations dans la perspective d’une évolution professionnelle. Voici les bonnes raisons qui pourraient vous pousser à effectuer un bilan de compétences.

Le bilan de compétences entraîne une réflexion

En réalité, le bilan de compétences est un outil qui aide le bénéficiaire à réfléchir sur tous les aspects de sa vie professionnelle. Il vous incite à procéder à une analyse profonde et méthodique de votre parcours professionnel et personnel. À partir de sa réflexion personnelle, le bénéficiaire du bilan de compétences peut ainsi définir un nouveau parcours afin de préparer son avenir de manière plus sereine.

Cette démarche vous amène à vous interroger sur vos besoins et envies. Si vous envisagez de changer de poste ou de métier, le bilan de compétences vous permettra d’y réfléchir sérieusement pour prendre la meilleure décision possible. Ainsi, il emploie diverses techniques comme :

  • les entretiens individuels,
  • les questionnaires,
  • les tests de personnalité…

En définitive, le bilan de compétences est fondamentalement un outil d’aide à la réflexion. Son objectif est de vous encourager à réfléchir pas à pas à votre futur professionnel en fonction de vos aspirations.

Les trois phases du bilan de compétences

Le bilan de compétences dure 24 heures et peut s’étaler sur plusieurs semaines. Il peut s’agir d’une à deux heures d’entretien hebdomadaire. Le programme de la tenue des séances est défini par le conseiller en tenant compte de vos obligations professionnelles et personnelles.

Quoi qu’il en soit, la réalisation d’un bilan de compétences se décline en trois étapes à savoir : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion.

Bilan de compétences

La phase préliminaire

Encore appelée phase d’analyse de la demande, la phase préliminaire est la première étape de tout bilan de compétences. Elle permet au conseiller chargé de réaliser votre bilan d’établir le protocole de votre accompagnement.

Ainsi, vous serez amené à expliquer votre parcours, éclaircir vos besoins et fixer vos attentes. À la fin, les modalités de déroulement du bilan de compétences sont conjointement établies par le bénéficiaire et son conseiller.

La phase d’investigation

Durant cette deuxième étape, un véritable travail d’introspection et de construction est effectué. Concrètement, la phase d’investigation permettra au conseiller de retracer votre parcours professionnel. Ainsi, il vous posera plusieurs questions sur le déroulement de votre carrière, vos choix, vos motivations personnelles ainsi que votre niveau de satisfaction.

De même, il peut vous soumettre à des tests de personnalité, des questionnaires ou des recherches pour évaluer vos aptitudes professionnelles. En réalité, ces travaux ont pour objectif de vous aider à connaître vos points forts, vos moyens de même que vos éventuels blocages. Cela vous permettra de savoir les évolutions de carrière possibles en fonction de vos compétences et des exigences de votre domaine d’activité.

La phase de conclusion

La phase de conclusion marque la fin du bilan de compétences. Au terme de la phase préliminaire et de la phase d’investigation, le conseiller organise un ultime rendez-vous avec le bénéficiaire.

Au cours de cette rencontre, il vous présentera les résultats de la phase d’investigation. De même, il vous proposera un plan d’action (formations à suivre, méthodes, planning…) à appliquer pour atteindre votre ambition professionnelle.

Cette phase de conclusion s’achève par la remise d’un document de synthèse élaboré par le consultant du centre de bilans et avec l’accord du bénéficiaire. Ce document est votre propriété exclusive. Ainsi, les informations qui y sont contenues ne peuvent pas être communiquées à de tierces personnes sans votre consentement.

Les raisons de faire un bilan de compétences

En tant que salarié, fonctionnaire ou demandeur d’emploi, plusieurs raisons peuvent vous pousser à faire un bilan de compétences. En effet, les avantages de ce dispositif d’aide à la réflexion sont multiples et variés.

Faites le point sur votre carrière

Peu importe votre âge ou votre secteur d’activité, le bilan de compétences vous donne l’occasion d’analyser votre parcours professionnel. Ainsi, vous saurez si votre vie professionnelle correspond véritablement à vos aspirations. Le bilan de compétences vous amène à vous interroger sur les orientations que vous souhaitez donner à votre carrière.

À la fin du processus, vous aurez une idée claire sur les décisions à prendre pour avoir une vie professionnelle adaptée à vos besoins, attentes et compétences. Vous pourriez donc par exemple commencer une reconversion professionnelle ou vous réconforter dans votre emploi actuel.

Boostez votre confiance en soi

Le bilan de compétences est avant tout une démarche introspective. Il vous permet de valoriser vos aptitudes et de faire ressortir vos traits de personnalité. En effet, ce dispositif s’intéresse aussi bien à votre savoir-faire qu’à votre savoir-être afin de mieux les concilier pour réussir professionnellement.

Si vous réalisez votre bilan de compétences, vous parviendrez à déceler vos points forts et vos points faibles. Par conséquent, vous gagnez en confiance pendant chaque démarche destinée à optimiser votre condition de travail. Concrètement, en prenant conscience de l’étendue de vos valeurs ou qualités, vous serez plus motivé à postuler aux postes à responsabilité ou à monter votre propre entreprise.

Profitez pleinement de votre vie professionnelle

Un bilan de compétences bien réalisé peut garantir votre bien-être professionnel. En effet, il vous permet d’être épanoui dans votre lieu de travail en vous incitant à adopter de meilleures décisions.

Il est important de rappeler que chaque métier correspond à un profil bien précis. Si vous exercez une profession à laquelle vous n’êtes pas destiné, vous risquez de nuire à votre santé mentale et physique. Or, le bilan de compétences vous permet de savoir à l’avance si un métier vous garantit une vie épanouie ou non.

Saisissez de nouvelles opportunités

De nos jours, on assiste à une évolution constante et rapide de tous les domaines d’activité. De nombreux métiers se sont donc développés au cours de ces dernières années. En effectuant un bilan de compétences, vous élargirez vos horizons professionnels.

Cela vous permettra de saisir de nouvelles opportunités en phase avec vos compétences et aspirations. Ainsi, vous éviterez de vous orienter vers un secteur d’activité à faible taux d’employabilité.

Entretien avec un consultant lors d'un bilan de compétences

Qui peut faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un dispositif destiné à tous les actifs, peu importe leur niveau d’études ou leur profil. Que vous soyez en CDI, CDD, salarié du secteur public ou privé ou demandeur d’emploi, vous pouvez réaliser un bilan de compétences.

Néanmoins, il importe de souligner qu’il existe plusieurs mécanismes pour financer votre bilan de compétences. Ce dernier est par exemple finançable à 100% avec le Compte personnel de formation (CPF).

Où faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise du bénéficiaire. Pour des raisons de confidentialité, vous êtes libre de choisir votre conseiller. En France, il existe plusieurs organismes habiletés à réaliser des bilans de compétences pour les salariés, fonctionnaires, intérimaires ou demandeurs d’emploi.

Dès que vous aurez pris la décision de faire votre bilan de compétences, vous devez rechercher un centre spécialisé en la matière. Toutefois, assurez-vous de bien vous renseigner sur la légitimité de ce dernier avant de vous inscrire. De même, n’hésitez pas à poser des questions pour comprendre son mode de fonctionnement.

Pour finir, il est important que vous puissiez nouer un rapport de confiance avec votre consultant afin de bien tirer profit de votre bilan de compétences.